Une étude de l’organisme gouvernemental australien pour la recherche scientifique fait état d’une pollution des fonds marins 25 fois supérieure aux données transmises par les précédentes études.

14 millions de tonnes de microplastiques s’accumulent au fond des océans. Ce constat est le résultat de la première évaluation mondiale de microplastiques présents dans les fonds marins, menée par l’Organisation pour la recherche scientifique et industrielle du Commonwealth (Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation, CSIRO). Publiée dans la revue scientifique Frontiers in Marine Science, cette étude montre une concentration de micropolluants 25 fois supérieure aux données communiquées dans de précédentes études.

Un robot sous-marin à 3 000 m de profondeur

Pour prélever des traces de cette micropollution, la CSIRO a utilisé un robot sous-marin. Au large des côtes sud de l’Australie, ce dernier a réalisé des prélèvements jusqu’à 3 000 mètres de profondeur, explique Le Parisien.

Le constat est simple : les déchets plastiques, visibles en surface, finissent par se décomposer en microplastiques et viennent joncher le fond des océans. L’organisme gouvernemental australien explique que les zones maritimes fortement polluées en surface présentent une concentration de microplastiques en profondeur particulièrement élevée.

© Sphères magazine avec la participation de Laurent Bopp, directeur de recherche au CNRS et professeur attaché au département de Géosciences à l’École Normale Supérieure (ENS)

Bouteilles en plastique, papiers d’emballage et mégots

Dans un rapport de 2019, les ONG Earthwatch Europe et Plastic Oceans UK avaient déjà alerté sur les quantités importantes de déchets plastiques retrouvées dans les eaux européennes (mers, fleuves, rivières…). Sans surprise, les bouteilles en plastique apparaissaient comme le déchet le plus “courant”, devant les papiers d’emballage et les mégots de cigarette. Quant aux sacs plastiques, ils ne représentaient “que” 1% des détritus repêchés. 

Pour les chercheurs australiens du CSIRO, des mesures urgentes doivent être mises en place.

 

Par Lucas Bidault.

 

Sur le thème de la pollution sous-marine, retrouvez notre grande enquête sur les bombes immergées en mer du Nord.

Leave a Reply

Écrivez-nous à spheresmagazine@gmail.com