Médiéval TV, une chaîne de télévision à la demande entièrement consacrée à la culture du Moyen Âge, prévoit dans son programme plusieurs émissions dédiées à la reconstitution historique. Le projet ne verra toutefois le jour que si 3000 contributeurs soutiennent sa campagne d’abonnement, lancée il y a quelques jours.

Si tout se passe bien, les médiéphiles – ou passionnés du Moyen Âge – devraient bientôt avoir leur propre Netflix. Médiéval TV, c’est son nom, souhaite devenir la première plateforme de vidéo à la demande entièrement consacrée à la culture médiévale. L’initiative émane de David Frécinaux et Mylène Baradel à travers 3ème RDV, leur studio de création de chaînes de télévision à la demande sur internet. “On a réalisé que le Moyen Âge était le parent pauvre des émissions d’Histoire à la télévision, raconte David Frecinaux. Souvent, ça reste en surface. C’est pourquoi Mylène et moi avons eu l’idée de Médiéval TV il y a un an. Il faut dire que ma mère est elle-même passionnée de Moyen Âge et de cuisine médiévale, donc j’avais déjà une certaine connaissance du sujet”. Tout comme le public ciblé, puisque Médiéval TV se revendique comme une chaîne pour médiéphiles passionnés et engagés. “C’est vrai que ce n’est pas pour Monsieur et Madame tout le monde, reprend David Frécinaux. Les curieux sont les bienvenus, mais la majorité de nos futurs auditeurs auront déjà de solides connaissances historiques.

© Medieval TV

Ces derniers pourront bénéficier d’une émission inédite tous les mardis et d’un nouveau podcast chaque jeudi. Au total, onze animateurs seront aux commandes de dix émissions différentes : sur la cuisine, sur l’architecture, mais également sur la musique médiévale ou le secret des enluminures, ces décorations exécutées à la main qui ornent les manuscrits anciens. “L’idée est que chaque animateur soit totalement maître de son programme, reprend le cofondateur de la chaîne. Tous ne sont pas historiens, mais sont des visages légitimes de la communauté comme l’animateur de Nota Bene, la chaîne Youtube à plus de 1,5 million d’abonnés, ou encore Mireille Calmel, dont les romans historiques rencontrent un énorme succès en France.

Si la reconstitution historique affleure dans bien des émissions, deux d’entre elles y seront pleinement consacrées. L’une sera une fiction immersive faisant intervenir de nombreux reconstitueurs ; l’autre, intitulée Tribuo, sera entièrement dédiée au spectacle de reconstitution “depuis les premières lueurs du matin, entre l’arrivée des participants et les premières installations, jusqu’au festoiement de la nuit”, précise la chaîne. Du reportage parmi des reconstitutions en train de se faire – elles ne seront pas créées par la plateforme – qui mettront par exemple en scène une double interview, “un Templier en costume, puis le reconstitueur dans son habit d’avocat de tous les jours”, imagine David Frécinaux.

© Medieval TV

Sur le modèle du financement participatif, la chaîne ne se lancera que si elle s’est assurée une audience minimum. Une campagne de pré-abonnement a donc été initiée le 11 janvier dernier ; à 22 jours de la clôture, 25% de l’objectif de 3000 contributeurs ont déjà été atteints. Une fois le seuil franchi, rendez-vous début mars pour le lancement.

Sphères n°4 : les reconstitueurs